FrançaisEnglish繁體中文EspañolItalianoفارسیPortuguêsDeutsch

Un développement social pour des communautés durables : Voici notre prochain #citytalk

Social Sustainability - image 1

Cet article est également disponible en: Anglais, Chinois traditionnel, Espagnol

Si on pouvait considérer la durabilité comme une famille, le développement social en serait le mouton noir. Les concepts de développement économique et social sont énormes et munis de plusieurs composantes, mais le développement social demeure le plus complexe et le plus subjectif, et surtout celui le plus difficile à cerner…

Plusieurs thèses ont essayé et même échoué dans la définition du développement social (parlant d’expérience, ici), cherchant les éléments quantitatifs et qualitatifs qui puissent bâtir une système de mesure du développement humain « durable ».  C’est pour cette raison que nous avons été intrigués lorsque le Berkeley Group nous a informé qu’il est à l’oeuvre sur la question avec le Social Life et Tim Dixon, Chaire professionnelle dans le Sustainable Futures in the Built Environment (Futurs durables dans l’environnement bâti) à l’Université de Reading. Leur rapport devra contenir une structure d’analyse et de mesure du développement social « durable ». Pourront-ils réussir à percer le secret là où de nombreux auraient échoué?

Nous savions d’emblée que ce pourrait être un sujet pertinent pour notre prochain tweetchat #citytalk, jeudi prochain le 27 septembre, et nous préparons la discussion autours de plusieurs indicateurs critiques couverts dans leur rapport un jour avant sa publication.

Il y a un large consensus sur le fait que le concept de durabilité du point de vue social, se joue autour de la qualité de vie des gens, mais quels sont les facteurs humains qui ont une influence? Est-ce que ceux qui entretiennent de meilleures relations avec leurs voisins ont des vies mieux remplies et contribuent à une communauté plus durable?  Si on se sent en sécurité, indépendamment si l’on est vraiment ou non, est-on dans une position sociale plus sécuritaire? Et quel est le niveau critique de perception de notre habilité à influencer notre région? Est-ce que cela peut affecter la motivation de quelqu’un à améliorer son quartier et à créer de meilleurs espaces qui bénéficieront aussi à la communauté?

Bien que la durabilité du point de vue social concerne les êtres humains, plusieurs autres facteurs peuvent aussi avoir une influence sur ce concept. Comment le design, par exemple, peut-il influencer la création de villes durables, et le comment peut-il être traité pour bénéficier à l’ensemble de la communauté? Est-ce que des éléments comme des cour intérieures et des espaces extérieurs partagés peuvent contribuent au développement de communautés durables? Et est-ce que les tendances modernes englobent cet aspect?

Un quartier bien desservi en services de transport peut mieux s’intégrer au reste de la région et créer des opportunités économiques et culturelles pour les usagers,  mais est-ce que le transport à lui seul est suffisant pour être consideré comme une facteur de développement social durable? Et qu’en est-il du design de nos rues? Des rues et un transport accessibles sont évidemment des facteurs positifs, mais quel est le rôle des autres facteurs moins tangibles comme le caractère et l’identité locale, et comment mesure-t-on ces aspects?

Joignez-vous à This Big City et à Future Cape Town le jeudi 27 septembre à 19h00 BST/20h00 CET+SAST/14h00 EDT pour discuter du développement social durable des communautés. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de #citytalk, cliquez ici. Nous espérons vous y rencontrer nombreux.